Ancienne race de géants blancs décrite dans les légendes indigènes de nombreuses tribus

Ancienne race de géants blancs décrite dans les légendes indigènes de nombreuses tribus

Plusieurs tribus amérindiennes ont transmis les légendes d'une race de géants blancs qui ont été anéantis. Nous examinerons quelques-unes de ces légendes, notamment celles des Choctaw et des Comanches des États-Unis jusqu'à la Manta du Pérou.

Choctaw

Horatio Bardwell Cushman a écrit dans son livre de 1899 « History of the Choctaw, Chickasaw, and Natchez Indians » : « La tradition des Choctaws. a parlé d'une race de géants qui habitaient autrefois l'actuel État du Tennessee, et avec lesquels leurs ancêtres se sont battus lorsqu'ils sont arrivés au Mississippi lors de leur migration depuis l'ouest. … Leur tradition déclare que le Nahullo (race de géants) était d'une stature merveilleuse.

Un joueur de stick-ball Choctaw, représenté par George Catlin en 1834. (Domaine public)

Cushman a déclaré que « Nahullo » a fini par être utilisé pour décrire tous les Blancs, mais à l'origine, il faisait spécifiquement référence à une race blanche géante avec laquelle les Choctaw sont entrés en contact lorsqu'ils ont traversé pour la première fois le fleuve Mississippi. On disait que les Nahullo étaient des cannibales que les Choctaw tuaient chaque fois que l'occasion se présentait.

Comanches

Le chef Rolling Thunder des Comanches, une tribu des Grandes Plaines, a donné le récit suivant d'une ancienne race de géants blancs en 1857 : tous les blancs vivant maintenant, habitaient ici un large éventail de pays, s'étendant du soleil levant au soleil couchant. Leurs fortifications couronnaient les sommets des montagnes, protégeant leurs villes populeuses situées dans les vallées intermédiaires.

« Ils surpassaient toutes les autres nations qui étaient florissantes, soit avant, soit depuis, dans toutes sortes d'artisanat rusé – étaient braves et belliqueux – régnaient sur la terre qu'ils avaient arrachée à ses anciens possesseurs d'une main haute et hautaine. A côté d'eux, les visages pâles d'aujourd'hui étaient des pygmées, en art et en armes. …"

Le chef a expliqué que lorsque cette race a oublié la justice et la miséricorde et est devenue trop fière, le Grand Esprit l'a anéanti et tout ce qui restait de leur société étaient les monticules encore visibles sur les plateaux. Ce compte a été documenté par le Dr Donald "Panther" Yates, chercheur et auteur de livres sur l'histoire des Amérindiens, sur son blog.

  • Lovelock Cave : un conte de géants ou un conte géant de fiction ?
  • Des squelettes géants de 7 à 8 pieds découverts en Équateur envoyés pour des tests scientifiques
  • L'establishment a déjà reconnu une race perdue de géants

Navajo

Yates écrit également à propos du peuple Starnake de la légende Navajo, les décrivant comme : « Une race royale de géants blancs dotés de la technologie minière qui dominaient l'Occident, asservissaient des tribus inférieures et possédaient des bastions dans toute l'Amérique. Ils ont été soit éteints, soit ‘retournés aux cieux’. »

Manta

En 1553, Pedro Cieza de León écrit dans la « Chronique du Pérou » à propos des géants légendaires qui lui sont décrits par le peuple indigène Manta : « Il existe cependant des rapports concernant des géants au Pérou, qui ont débarqué sur la côte à la pointe de Santa Elena. … Les indigènes racontent la tradition suivante, qui avait été reçue de leurs ancêtres depuis des temps très reculés.

« Il arriva sur la côte, dans des bateaux faits de roseaux, aussi gros que de grands navires, un groupe d'hommes d'une telle taille que, du genou vers le bas, leur hauteur était aussi grande que la hauteur entière d'un homme ordinaire, bien qu'il puisse être de bonne stature. Leurs membres étaient tous proportionnés à la taille déformée de leur corps, et c'était une chose monstrueuse de voir leurs têtes, avec des cheveux atteignant les épaules. Leurs yeux étaient aussi grands que de petites assiettes.

León a déclaré que les habitudes sexuelles des géants révoltaient les autochtones et que le ciel a finalement anéanti les géants à cause de ces habitudes.

Païutes

Les Paiutes auraient une tradition orale qui parlait de cannibales roux et blancs d'environ 10 pieds de haut qui vivaient dans ou à proximité de ce qui est maintenant connu sous le nom de Lovelock Cave au Nevada. On ne sait pas si cette «tradition orale» sur les soi-disant géants Sitecah existait ou s'il s'agissait d'une exagération ou d'une distorsion de leurs légendes faites après que les Paiutes aient été pour la plupart tués ou dispersés en 1833 par une expédition de l'explorateur Joseph Walker.

Brian Dunning de Skeptoid a exploré les légendes des Paiutes et n'a trouvé aucune mention du fait que les Sitecah étaient des géants. Il semble cependant qu'il y ait eu un peuple qui pratiquait le cannibalisme et qui vivait à Lovelock Cave. Des restes humains y ont été trouvés, et quelques-uns des ossements humains ont été retirés de la moelle, ce qui suggère que la moelle a été mangée. Le cannibalisme semble cependant avoir été une pratique rare chez ces peuples.

Les restes ont des cheveux roux, mais cela peut être dû au fait que les cheveux noirs peuvent devenir rouges avec le temps.

Lovelock Cave (Bureau de gestion des terres/Domaine public)

La rivière Humboldt près de Lovelock, Nevada, où les gens de Sitecah auraient vécu. ( Famartin/CC BY-SA )

Les mineurs ont déterré les artefacts en 1912, les laissant en tas avant de finalement contacter l'Université de Californie. L'anthropologue Llewellyn L. Loud s'est rendu de l'université au site pour enquêter. Il est communément admis que l'excavation du site n'a pas été bien gérée et certainement pas à la hauteur des normes modernes. Mais certains partisans de la théorie des géants de Sitecah affirment que les chercheurs ont délibérément dissimulé tous les restes géants trouvés là-bas.

Image en vedette : Navajo Hogan, Monument Valley . Les légendes Navajo parlent des Starnake, une race de géants blancs.

L'article ' Ancienne race de géants blancs décrite dans les légendes indigènes de nombreuses tribus ' a été initialement publié le L'époque des temps et a été republié avec autorisation.


Les Géants Blancs décrits par les Amérindiens d'Amérique du Nord

Plusieurs légendes amérindiennes parlent de géants blancs qui vivaient sur leurs territoires dans les temps anciens. Des Comanches au nord à Manteno au sud, ils parlent dans leurs légendes de géants blancs qui ont été éliminés de la surface de la terre.

Horatio Bardwell Cushman dit dans son livre "History of the Choctaw Indians, Chickasaw and Natchez" (1899) que les légendes de Choctaw parlent d'une race de géants blancs vivant sur le territoire maintenant connu sous le nom d'État du Tennessee, les géants que le Les ancêtres Choctaw se sont battus lorsqu'ils ont migré de l'ouest.

Leurs légendes disent que ces Nahullo avaient une stature impressionnante. Nahullo fait référence à ces géants au visage blanc, mais aujourd'hui il est utilisé pour désigner n'importe quel homme blanc.

Comanche Ray Vibrant dit que leurs légendes parlent de géants blancs qui vivaient dans les territoires entre le lever et le coucher du soleil. Les géants étaient une race prospère qui ont construit leurs fortifications sur les crêtes des montagnes. C'était une race de guerriers, de gens fiers, pour qui les blancs d'aujourd'hui sont des pygmées.

Le Dr Donald Panther-Yates, un Indien Navajo, chercheur en livres et auteur de l'histoire et des légendes Navajo, dit que les légendes Navajo parlent aussi d'une race de géants blancs, de bons mineurs, qui dominaient l'ouest de l'Amérique du Nord, qui fait d'autres tribus inférieures leurs esclaves.

Et les légendes aztèques parlent d'hommes géants avec une tête rousse. Pedro Cieza de Leon, conquistador et chroniqueur, bien connu des tribus Enzian, a écrit dans le livre Chroniques du Pérou, que le natif de Mantena parle d'une race de géants avec des roux.

Léon dit que ces géants étaient des cannibales et des déviants sexuels, qui ont été exterminés par le Saint Ciel parce qu'ils étaient grotesques et insupportables.

La tribu américaine Paiute, qui vit au Nevada, a une tradition orale dans laquelle on parle de géants à tête rouge vivant dans des cavernes profondes.

Sarah Winnemucca Hopkins, la fille d'un patron Paiute, dit dans son livre "La vie parmi les Paiutes: Torts and Claims" (1882) que l'une des légendes des tribus parle d'une race de géants sanglants, hostiles et cannibale. La légende dit qu'il y a eu une grande bataille entre Paiute et les géants, à l'endroit maintenant connu sous le nom de Lovelock Cave, où Paiute a exterminé les géants.

Le chercheur Don Monroe a fouillé la grotte de Lovelock, autour de laquelle s'est déroulée la grande bataille entre Paiute et les géants, et a découvert des crânes et des ossements géants. Des sandales de 40 cm ont également été découvertes. Cela montre ce que la légende Paiute est réelle.

VIDÉO:


Ancienne race de géants blancs décrite dans les légendes indigènes de nombreuses tribus

Nous examinerons quelques-unes de ces légendes, notamment celles des Choctaw et des Comanches des États-Unis jusqu'à la Manta du Pérou.

Horatio Bardwell Cushman a écrit dans son livre de 1899 "Histoire des Indiens Choctaw, Chickasaw et Natchez”:

« La tradition des Choctaws… racontait l'histoire d'une race de géants qui habitaient autrefois l'actuel État du Tennessee, et avec lesquels leurs ancêtres se sont battus lorsqu'ils sont arrivés au Mississippi lors de leur migration depuis l'ouest. … Leur tradition déclare que le Nahullo (race de géants) était d'une stature merveilleuse.

La tradition des Choctaws parlait d'une race de géants qui habitaient autrefois l'actuel État du Tennessee. - Horatio Bardwell Cushman

Cushman a déclaré que « Nahullo » a fini par être utilisé pour décrire tous les Blancs, mais à l'origine, il faisait spécifiquement référence à une race blanche géante avec laquelle les Choctaw sont entrés en contact lorsqu'ils ont traversé pour la première fois le fleuve Mississippi.

On disait que les Nahullo étaient des cannibales que les Choctaw tuaient chaque fois que l'occasion se présentait.

Le chef Rolling Thunder des Comanches, une tribu des Grandes Plaines, a donné le récit suivant d'une ancienne race de géants blancs en 1857 :

« Il y a d'innombrables lunes, une race d'hommes blancs, de 3 mètres de haut, et bien plus riche et puissant que n'importe quel peuple blanc vivant aujourd'hui, habitait ici une vaste étendue de pays, s'étendant du soleil levant au soleil couchant. Leurs fortifications couronnaient les sommets des montagnes, protégeant leurs villes populeuses situées dans les vallées intermédiaires.

Il y a d'innombrables lunes, une race d'hommes blancs, mesurant 3 mètres de haut, et bien plus riches et puissants que n'importe quel peuple blanc vivant aujourd'hui, habitait ici une vaste étendue de pays.

« Ils surpassaient toutes les autres nations qui étaient florissantes, avant ou depuis, dans toutes sortes d'artisanat rusé – étaient courageux et guerriers – régnant sur la terre qu'ils avaient arrachée à ses anciens possesseurs d'une main haute et hautaine. A côté d'eux, les visages pâles d'aujourd'hui étaient des pygmées, en art et en armes. …”

Le chef a expliqué que lorsque cette race a oublié la justice et la miséricorde et est devenue trop fière, le Grand Esprit l'a anéanti et tout ce qui restait de leur société étaient les monticules encore visibles sur les plateaux.

Ce récit a été documenté par le Dr Donald "Panther" Yates, chercheur et auteur de livres sur l'histoire des Amérindiens, sur son blog.

Yates écrit également à propos du peuple Starnake de la légende Navajo, les décrivant comme :

« Une race royale de géants blancs dotés de technologies minières qui dominaient l'Occident, asservissaient des tribus inférieures et possédaient des bastions dans toutes les Amériques. Ils ont été soit éteints, soit « retournés au ciel ».

En 1864, Pedro de Cieza de León a écrit dans « Chronique du Pérou » à propos des géants légendaires que lui ont décrits le peuple indigène Manta :

« Il y a cependant des rapports concernant des géants au Pérou, qui ont débarqué sur la côte à la pointe de Santa Elena. … Les indigènes racontent la tradition suivante, qui avait été reçue de leurs ancêtres depuis des temps très reculés.

Du genou vers le bas, leur hauteur était aussi grande que toute la hauteur d'un homme ordinaire. — Pedro de Cieza de León, conquistador

« Il arriva sur la côte, dans des bateaux faits de roseaux, aussi gros que de grands navires, un groupe d'hommes d'une telle taille que, du genou vers le bas, leur hauteur était aussi grande que la hauteur entière d'un homme ordinaire, bien qu'il puisse être de bonne stature.

Leurs membres étaient tous proportionnés à la taille déformée de leur corps, et c'était une chose monstrueuse de voir leur tête, avec des cheveux atteignant les épaules. Leurs yeux étaient aussi grands que de petites assiettes.

León a déclaré que les habitudes sexuelles des géants révoltaient les autochtones et que le ciel a finalement anéanti les géants à cause de ces habitudes.

Les Paiutes auraient une tradition orale qui parlait de cannibales roux et blancs d'environ 10 pieds de haut qui vivaient dans ou à proximité de ce qui est maintenant connu sous le nom de Lovelock Cave au Nevada.

On ne sait pas si cette «tradition orale» sur les soi-disant géants Sitecah existait ou s'il s'agissait d'une exagération ou d'une distorsion de leurs légendes faites après que les Paiutes aient été pour la plupart tués ou dispersés en 1833 par une expédition de l'explorateur Joseph Walker.

Brian Dunning de Skeptoid a exploré les légendes des Paiutes et n'a trouvé aucune mention du fait que les Sitecah étaient des géants. Il semble cependant qu'il y ait eu un peuple qui pratiquait le cannibalisme et qui vivait à Lovelock Cave.

Des restes humains y ont été trouvés, et quelques-uns des ossements humains ont été retirés de la moelle, ce qui suggère que la moelle a été mangée. Le cannibalisme semble cependant avoir été une pratique rare chez ces peuples.

Les restes ont des cheveux roux, mais cela peut être dû au fait que les cheveux noirs peuvent devenir rouges avec le temps.

Lovelock Cave (Bureau de gestion des terres/Domaine public)
Les mineurs ont déterré les artefacts en 1912, les laissant en tas avant de finalement contacter l'Université de Californie. L'anthropologue Llewellyn L. Loud s'est rendu de l'université au site pour enquêter.

Il est communément admis que l'excavation du site n'a pas été bien gérée et certainement pas à la hauteur des normes modernes. Mais certains partisans de la théorie des géants de Sitecah affirment que les chercheurs ont délibérément dissimulé tous les restes géants trouvés là-bas.


Les anciens géants blancs qui gouvernaient l'Amérique du Nord sont décrits par les Amérindiens

Nous travaillons dur pour créer les meilleures histoires d'OVNI, d'Alien et de Paranormal depuis plusieurs années maintenant et nous sommes ravis de partager que nous venons de lancer notre chaîne YouTube. Nous publions une nouvelle vidéo extraterrestre et ovni chaque jour. Assurez-vous de vous rendre sur la chaîne youtube UfoHolic, abonnez-vous et appuyez sur la cloche en haut à droite pour recevoir les notifications afin de voir les nouvelles vidéos lorsqu'elles sortent. Abonnez-vous à nos vidéos Ufo en cliquant ici.

Le groupe d'humains le plus grand actuellement connu est celui des Hollandais, avec une taille moyenne de près de six pieds par homme.

Mais selon les anciennes légendes allant de la Bible elle-même aux traditions amérindiennes, il y avait autrefois une classe d'humains beaucoup plus grande, et peut-être beaucoup plus menaçante, que notre société actuelle n'a jamais vu.

Les légendes des Amérindiens comprennent les récits d'une ancienne race de géants responsables de la classe mégalithique des pyramides et d'autres structures que l'on peut trouver partout en Amérique du Nord.

Lorsque les premiers colons ont interrogé les Américains d'origine sur ces structures, on leur a seulement répondu ce qui suit : que le continent était autrefois habité il y a très longtemps par une race de géants qui étaient montés de la mer et avaient envahi la terre.

Bien que cette histoire soit largement acceptée par les tribus amérindiennes, la société américaine traditionnelle refuse toujours de reconnaître l'existence de ces géants, même s'ils sont clairement mentionnés dans la Bible de tous les livres.

Mais le terrier du lapin va bien plus loin que ces récits bibliques, atteignant jusqu'à l'organisation historique la plus respectée et la plus populaire des États-Unis : le Smithsonian, et une prétendue dissimulation qui pourrait ébranler les fondements mêmes de ce que nous savons de notre espèce et son éducation sur cette Terre.

Le Smithsonian dissimule des preuves présumées d'anciens géants

Dans un livre écrit par l'écrivain et chercheur Richard Dewhurst, lauréat d'un Emmy Award, "The Ancient Giants Who Ruled America", Dewhurst affirme qu'en 1883, le Smithsonian a envoyé une équipe d'archéologues au South Charleston Mound en Virginie-Occidentale pour mener une fouille approfondie de 50 monticules trouvés à cet endroit.

Leur rapport a révélé quelque chose d'incroyablement choquant : de nombreux géants ont été trouvés, l'un d'entre eux mesurant 7 pieds et 6 pouces de haut.

Un autre squelette géant aurait également été trouvé, entouré d'un cercle de dix squelettes. Il y avait aussi un grand squelette trouvé dans les restes d'un cercueil d'écorce avec un type de crâne comprimé ou à tête plate.

À Wheeling, en Virginie-Occidentale, des squelettes similaires ont été trouvés de géants mesurant en moyenne près de deux pieds de plus que l'homme moyen d'aujourd'hui.

Ces squelettes présentaient également d'étranges formations crâniennes, avec une partie arrière de la tête plus proéminente (où réside le «cerveau de lézard») et des caractéristiques nettement différentes de celles des êtres humains d'aujourd'hui.

Malgré l'abondance de preuves soutenant l'existence de ces géants, la science traditionnelle a refusé de les reconnaître et a même dissimulé leur existence.

Dans le livre de Dewhurst, il affirme que le Smithsonian couvre la véritable histoire de l'Amérique depuis les années 1880, supprimant les informations sur les squelettes qui ont été trouvés dans de nombreux tumulus amérindiens sur le continent pour éviter de remettre en question la théorie actuelle de l'évolution.

Des preuves spéculatives suggèrent que le Smithsonian n'a pas seulement dissimulé ces découvertes, ils ont également détruit les preuves de squelettes géants trouvés dans toute l'Amérique, remettant une fois de plus en question l'allégeance ou l'absence d'allégeance de la vénérable organisation à la vérité.

« Les Nephilim étaient sur Terre à cette époque… »

Les preuves sont répandues et profondément ancrées dans la culture amérindienne, les légendes et même les preuves prétendument trouvées et détruites par le Smithsonian.

Le premier livre de la Bible mentionne aussi clairement les géants.

« Il y avait des géants sur la terre en ces jours-là et aussi après cela, quand les fils de Dieu sont entrés chez les filles des hommes, et qu'ils leur ont donné des enfants, ceux-là sont devenus des hommes puissants qui étaient autrefois, des hommes de renom. » Genèse 6:4 déclare, surprenant de nombreux lecteurs qui croient que la Bible parle entièrement de la vie de Jésus-Christ et de ses disciples.

Dans certaines traductions de l'Ancien Testament, ces géants sont appelés les « Nephilim », terme qui, selon certains, existe à partir de l'union entre les anges déchus et les descendants d'Adam. Goliath est également un géant bien connu dans la Bible, le champion de l'armée philistine qui a été tué par David comme le raconte le livre de Samuel.

En plus de la Bible, la mythologie grecque antique mentionne également les géants de la préhistoire, connus sous le nom de Titans, qui parcouraient la terre avant les Olympiens et l'humanité.

Et en s'appuyant sur les preuves antérieures, plusieurs tribus amérindiennes ont également transmis des légendes de géants qui ont finalement été anéantis, y compris le peuple Choctaw.

Cette ancienne race de géants blancs était appelée les Nahullo et habitait ce qui est maintenant connu sous le nom de l'État du Tennessee aux États-Unis. Ces créatures inconvenantes étaient considérées comme des cannibales et ont été rapidement éliminées par les tribus conquérantes.

Des crânes massifs ont également été trouvés dans l'État de l'Ohio, où un certain nombre de formations géologiques inhabituelles comme le Serpent Mound parsèment le paysage entre le paysage industriel du Midwest.

Quoi qu'il en soit, vous le tranchez, la preuve des géants, tout comme les extraterrestres et les ovnis, est indéniable.

La question est de savoir quand le Smithsonian abordera-t-il ce problème et révélera-t-il jamais ce qui s'est réellement passé en ce qui concerne ce qui pourrait être la plus grande dissimulation de l'histoire de l'humanité moderne.


Des géants mangeurs d'hommes découverts dans une grotte du Nevada


(CHICAGO) - Les Paiutes, une tribu amérindienne indigène de certaines régions du Nevada, de l'Utah et de l'Arizona, ont raconté aux premiers colons blancs les batailles de leurs ancêtres contre une race féroce de géants blancs aux cheveux roux. Selon les Paiutes, les géants vivaient déjà dans la région.

Des géants errants et mangeurs d'hommes

Les Paiutes ont nommé les géants Si-Te-Cah, ce qui signifie littéralement « mangeurs de tule ». La tule est une plante aquatique fibreuse que les géants ont tissée en radeaux pour échapper aux attaques incessantes des Paiutes.

Ils ont utilisé les radeaux pour naviguer à travers ce qui restait du lac Lahontan.

Les géants parcouraient la Terre

Selon les Paiutes, les géants aux cheveux roux mesuraient jusqu'à 12 pieds et étaient un peuple vicieux et inaccessible qui tuait et mangeait des Paiutes capturés comme nourriture.

Les Paiutes ont dit aux premiers colons qu'après de nombreuses années de guerre, toutes les tribus de la région se sont finalement réunies pour se débarrasser des géants.

Un jour, alors qu'ils pourchassaient les quelques ennemis roux restants, les géants en fuite se réfugièrent dans une grotte. Les guerriers tribaux ont exigé que leur ennemi sorte et se batte, mais les géants ont fermement refusé de quitter leur sanctuaire.

Frustrés de ne pas avoir vaincu leur ennemi avec honneur, les chefs tribaux ont demandé à des guerriers de remplir l'entrée de la caverne avec des broussailles, puis de l'incendier dans le but de forcer les géants à sortir de la caverne.

Les rares qui ont émergé ont été instantanément tués avec des volées de flèches. Les géants qui sont restés à l'intérieur de la caverne ont été asphyxiés.

Plus tard, un tremblement de terre a secoué la région et l'entrée de la grotte s'est effondrée, laissant juste assez de place aux chauves-souris pour y entrer et en faire leur foyer.

Grotte des géants mangeurs d'hommes du Nevada

Des centaines d'années plus tard, les archéologues ont exploré la caverne près de Lovelock, Nevada - la grotte que les Indiens avaient décrite.

Ce que les chercheurs scientifiques ont découvert était stupéfiant : plus de 10 000 artefacts ont été déterrés, y compris les restes momifiés de deux géants aux cheveux roux, l'un, une femelle de 6,5 pieds de haut, l'autre de plus de 8 pieds de haut.

De nombreux artefacts (mais pas les géants) peuvent être vus au petit musée d'histoire naturelle situé à Winnemucca, Nevada.

Une momie géante aux cheveux roux du Nevada

Confirmation du mythe

Au fur et à mesure que l'excavation de la grotte progressait, les archéologues sont arrivés à la conclusion incontournable que le mythe de Paiutes n'était pas un mythe, c'était vrai.

Ce qui les a conduits à cette réalisation était la découverte de nombreuses flèches brisées qui avaient été tirées dans la grotte et une couche sombre de matériau brûlé sous des sections du guano recouvrant.

Parmi les milliers d'artefacts récupérés sur ce site d'un peuple inconnu, certains scientifiques sont convaincus qu'il s'agit d'un calendrier : une pierre en forme de beignet avec exactement 365 encoches sculptées le long de son bord extérieur et 52 encoches correspondantes à l'intérieur.

Mais ce ne devait pas être le dernier chapitre des géants roux du Nevada.

En février et juin 1931, deux très gros squelettes ont été trouvés dans le lit du lac asséché de Humboldt près de Lovelock, Nevada.

D'autres géants ont été découverts dans d'autres États.

Terrence Aym est un contributeur Salem-News.com basé à Chicago, qui est bien connu à l'échelle nationale pour ses reportages émouvants sur le site le mieux classé, helium.com. Né dans le Minnesota, Terrence Aym a grandi dans la banlieue de Chicagoland. Ayant voyagé dans 40 des 50 États et vécu dans 7 d'entre eux, Aym n'est pas étranger aux voyages. Il a également passé du temps au Canada, au Mexique, dans les Caraïbes, en Europe, en Asie et en Afrique de l'Ouest. Cadre pendant de nombreuses années pour les sociétés de courtage de Wall Street, Aym s'est également intéressé toute sa vie aux sciences, à la technologie, aux arts, à la philosophie et à l'histoire. S'il est encore possible d'être un « homme de la Renaissance » au 21e siècle, Aym travaille dur pour l'être.

Aym a plusieurs projets de livres en cours. Les sites médiatiques qui ont récemment présenté Aym et/ou discuté de ses articles incluent ABC News, TIME Magazine, Business Insider, Crunchgear.com, Discover, Dvice, Benzinga et plus récemment, son travail a été présenté en Afrique du Sud et en Russie.

Tous les commentaires et messages sont approuvés par les personnes et les liens auto-promotionnels ou les commentaires inacceptables sont refusés.

Des preuves d'une telle race ont été trouvées dans tout le pays. Bien sûr, change le paysage en ce qui concerne les avantages de toute nature, pour quiconque prétend être des peuples d'origine de l'Amérique. Le fait que je sois né ici aux États-Unis me rend suffisamment original dans mon esprit pour remettre en question les réclamations de TOUS et TOUS les groupes vivants qui sont également pris en charge par les contribuables. L'assimilation est TOI seule solution. sinon, il est temps de reconnaître ceux qui étaient ici AVANT nos chefs tribaux avides et leurs propres ancêtres.

.isaac 16 novembre 2016 12:51 pm (Temps Pacifique)

J'essayais de chercher dans ce musée pour trouver ces artefacts. Est-il situé au 175 Museum Ln.
B.P. Boîte 819 Winnemucca, NV 89446.

ÉDITEUR : Nous pensons que le bon musée est : http://www.atlasobscura.com/places/humboldt-museum

Et qu'est-ce qui se passerait si? 13 avril 2016 23:29 (Temps Pacifique)

J'ai laissé un commentaire plus tôt. Je ne sais pas si cela sera approuvé, mais lorsque j'ai déclaré que les os et les restes de ces géants avaient été pris par les Paiutes et appelés sacrés, ce qui empêche quiconque de voir, de toucher ou d'examiner l'ADN, j'ai omis une pièce cruciale. Les Paiutes peuvent avoir une perte monétaire s'ils sont prouvés qu'ils n'étaient pas indigènes, mais j'ai grandi avec les Paiutes, les tribus utes et ils s'en moquent. Ce sont des gens bien qui veulent juste être qui ils veulent être. Cela dit, l'habituel était derrière l'appel "sacré". Tu l'as deviné. Notre gouvernement fantoche pathétique et notre religion organisée. Que diable essaient-ils constamment de cacher ? Pas étonnant que les Indiens d'Amérique nous considèrent comme un fléau ? Dans l'ensemble, nous sommes des gens formidables. nous avons juste des connards sous contrôle et nous devons arrêter de permettre cela.

Et qu'est-ce qui se passerait si? 13 avril 2016 23:18 (Temps Pacifique)

J'habitais à une heure de Lovelock Nevada et je suis étonné de voir à quel point très peu de gens entendent parler des géants à tête rouge qui existent. Fait : les Paiutes ont renoncé à leur baguette d'origine américaine et ont déclaré que les restes étaient "sacrés", ce qui signifie qu'ils gardent les restes et que personne ne voit ou ne peut examiner l'ADN. Pourquoi. Cela pourrait très bien prouver qu'ils ne sont PAS des Amérindiens. ce qui, si vous y réfléchissez, prend tout son sens. Compte tenu des nouvelles colonies et des artefacts trouvés sur la côte est, en Nouvelle-Écosse et dans le Midwest, je doute fortement que ce que nous appelons les Amérindiens soient des AMÉRICAINS. Bon sang, "américain" n'est qu'un mot que nous avons inventé il y a quelques centaines d'années. La seule chose que nous savons vraiment, c'est que nous ne savons rien de ce grand vieux monde. Les Amérindiens ont battu les Européens vers les continents occidentaux mais cela ne les rend pas "indigènes". QUE DIABLE! QUI S'OCCUPE DE QUI EST NATIF. Nous avons la PREUVE d'une race de géants à tête de lecture de 13 pieds de haut et l'exactitude du PC en a fait une illusion qui ne doit pas être étudiée ou étudiée plus avant. Les religieux les appellent nephilum, certains les appellent anunaki, certains de l'Egypte pharoh's. Ne serait-il pas agréable d'EN SAVOIR au moins un peu à leur sujet ?? Aussi, comment savons-nous qu'ils étaient des canibals ? Nous ne pouvons pas étudier leurs restes pour savoir ce qu'ils ont mangé. Comment savons-nous qu'ils n'étaient pas de doux mangeurs de plantes ? Nous basons tout sur des ouï-dire de la tribu Paiute qui, d'après ce que je peux dire, attaquaient toujours "les géants". Il est facile de raconter l'histoire quand vous êtes le seul à la raconter.

Robert 14 mars 2016 14:18 (Temps Pacifique)

Si vous recherchez le musée mentionné dans l'article ci-dessus, vous pouvez voir les informations suivantes sur leur site Web. Oui, le musée pourrait être trompeur concernant tout ce qui est dit, mais on pourrait penser qu'au moins certains des nombreux artefacts seraient davantage à l'échelle d'un géant, mais ils ne semblent pas l'être. Je crois qu'il y avait des géants car les preuves semblent accablantes, mais je ne peux m'empêcher de m'interroger à ce sujet. Voici ce que le musée déclare Une série d'enquêtes archéologiques de la grotte ont été effectuées et ont déterminé que pendant sa période d'occupation, la grotte avait été un abri sous roche surplombant le lac Humboldt. Les restes récupérés des habitants, bien que légèrement plus robustes, n'étaient pas au-delà des paramètres de taille normale. Le musée Humboldt offrait autrefois une exposition de certains des restes humains trouvés dans ce que l'on appelle l'évier Humboldt près de la grotte Lovelock. Par respect pour les Indiens d'Amérique et le respect de la NAGPRA, l'affichage a été supprimé. Tous les restes humains ont été rapatriés. LE MUSÉE HUMBOLDT NE POSSÈDE AUCUN RESIDE HUMAIN OU OBJET FUNÉRAIRE.

Nadime Miller 13 février 2016 12:05 (Temps Pacifique)

C'est formidable que nous reconnaissions la tradition et le mythe de nos tribus amérindiennes. doit de leurs histoires sont très réelles. c'est un excellent article merci m. Terrence Aym et les nouvelles de Salem. Félicitation.

noel 10 janvier 2013 09:12 (Temps Pacifique)

noel 10 janvier 2013 09:07 (Temps Pacifique)

c'est vrai d'accord. la momie avec les bras croisés est une autre trouvaille, pas de la grotte. J'ai vu le ou les crânes comparés aux humains modernes, certainement PAS proches de la normale. drôle comment personne ne parle vraiment ou passe beaucoup de temps sur une partie aussi incroyable de n. un m. histoire, ou devrais-je dire IMPAIR.

Nephilim Hunter 9 août 2012 15h41 (Temps Pacifique)

Il y a tellement plus dans cette histoire que ce que l'on voit ou l'oreille. « Exactement comme aux jours de Noé » dit Jésus. Ici. MAINTENANT, seulement plus petit et moins facilement détecté. Indice : ils mangent toujours de la chair humaine.

Mike LVNV 26 avril 2012 15h40 (Temps Pacifique)

Les Livres d'Enoch décrivent les Grigori qui sont des géants de 26 pieds de haut. Notez que les portes de Petra mesuraient 30 pieds de hauteur. Petra est dans la région du mont Seir des Édomites.

Jux 28 décembre 2011 21:52 (Temps Pacifique)

"Une momie rousse géante du Nevada". NON..c'est Ramsès I. Google ça

Bob 9 décembre 2011 14:17 (Temps Pacifique)

Pour les sceptiques d'entre nous, consultez ce qui suit (y compris les commentaires). http://garry-nelson.hubpages.com/hub/Human-Giants

Haricots 6 décembre 2011 6:41 am (Temps Pacifique)

L'une des nombreuses légendes de 2012 est que la race des géants doit revenir sur terre pour combattre l'humanité ! J'entends ça depuis des années ! Coast to Coast a fait une émission dessus à une époque !

Jimnbo 11 juillet 2011 19:48 (Temps Pacifique)

GROS LOL gigantesques à quiconque achète Sitchin sur la Bible. Façon de faire vos devoirs. http://www.sitchiniswrong.com/

Viking JT 3 mars 2011 11 h 14 (Temps Pacifique)

réponse à Judy le 3 février 2011 21h39 : Judy, si je peux suggérer, commencez par "The 12th Planet" de Zechariah Sitchin. C'est le premier d'une série de ses livres qui combleront TOUS les trous de la bible, cette « plus grande histoire jamais vendue » (la bible mélange la vérité avec l'agenda d'une manière extrêmement déroutante et de lavage de cerveau – google Nicea Council). Ensuite, lisez « Atlantis et 2012 » et « La civilisation perdue de la Lémurie » par Frank Joseph Puis essayez « La centrale électrique de Gizeh : Technologies de l'Égypte ancienne » par Christopher Dunn Bien que les livres de Sitchen deviennent un peu répétitifs ici et là, cela apporte un lecteur au courant s'il/elle est entré, disons, livre IV Les royaumes perdus. Cela aide également à mieux se souvenir des noms et des événements, tels que la guerre nucléaire et la dévastation qui a suivi par le vent dans la péninsule du Sinaï en 2024 av. Garder une trace des noms est utile, par exemple, Thoth/Ningishzidda/Quetzalcoatl sont tous les mêmes. Vous vous familiariserez également avec la langue sumérienne, la façon dont les mots sont assemblés tels que DUR.AN.KI (signifie lien ciel-terre), etc. Veuillez maintenant signer la pétition : http://www.innertraditions.com/component /content/article/1-latest/396-avatar-sensation http://www.wingeddisk.com

Slanter 19 février 2011 13:58 (Temps Pacifique)

Warplover, vous avez les choses à l'envers. S'il y avait une preuve irréfutable de Dieu, un vrai scientifique devrait l'accepter. Les évolutionnistes ne détestent pas Dieu, ils ne reconnaissent pas Dieu. Seuls les satanistes haïssent Dieu, car vous ne pouvez pas haïr quelque chose dont vous ne croyez pas qu'il existe. Donc, je pense que l'explication la plus probable est que ces "géants" ne sont certainement pas des "anges", juste de grandes personnes, et l'église s'efforce de dissimuler ces découvertes. I think its hilarious that all the crazy religious people can't conceive of an idea that this giant race of people might have just been a large race of people, not "angels."

Judy February 3, 2011 9:39 pm (Pacific time)

I have lived in Nevada for 22 years, have been to Lovelock and Winnemucca many times, but never heard of the Lovelock Caves and the redheaded giants until I saw it on the History Channel. What a great channel. They are teaching us more than we learned in 12 years of school. That pertains to Science, History and Religion. I also watch the Ancient Aliens and that theory totally makes sense to me. I think our kids in school should be taught the truth, as are learning it later in life and on tv. I believe they mentioned that the Giants may have come from Fallen Angels (Extraterrestrials) that came to Earth and bred with the women on this planet. Also read that the destruction of Sodam and Gamorrah (sp) might have had to do with the sins of these fallen angels interbreeding with human woman. Totally interesting to me. Does anybody know if I am even close.

Bloodstone January 13, 2011 10:42 am (Pacific time)

I heard this story a little different. They were giant man eating rednecks. Do you have any idea how hard it is for a redneck to hunt and take down a giant man?

Editor: Good one.

oside January 1, 2011 3:55 pm (Pacific time)

This story is on the history channel. very interesting. they showed the actual skulls and jawbones and a jawbone from an average man in the museum-the skulls are kept in a cabinet-not on display. fascinating

Anonymous December 30, 2010 1:53 pm (Pacific time)

The biblical nefilim. sitchin spoke of this. The descendents of anak, the race of giants that were said to have been wiped out during the great deluge (or noah's flood. Which I dont buy) but mysteriously were around again while issac was exploring the promised land of canaan. there is SO much more to this race of people than many realize. I must agree with dayze.

Amazing December 30, 2010 8:25 am (Pacific time)

Simply fascinating! Man-eating giants. Now I've heard it all.

Lark December 24, 2010 5:47 pm (Pacific time)

December 20th, April 1st - why, they're practically the same thing.

Brian December 24, 2010 4:12 am (Pacific time)

Wow, WarpLover is an idiot of the highest order.

dayze December 23, 2010 10:54 pm (Pacific time)

Well,what you guys haven't seen is the one in Italy where the head is as tall as the man who found him. They were reinforcing the foundation of the building and found this guy under it. Also, in Turkey they found several,as well as Egypt they found huge guys. Also,in India in November 2009 they found a graveyard of over 2,000 people whose arms were longer than the Archeologist height AND GUESS WHO CAME IN AND DROVE THE ARCHEOLOGIST OUT AND QUARANTINED THE PLACE AND WOULD NOT LET ANYONE IN. THE U.S. GOVT. OF COURSE THE CHURCH IS CONTROLLING THEIR DATA AS TO WHAT THEY WILL ALLOW WORLD OPINION TO BE, AND THE U.S. GOVERNMENT AS WELL AS ALL GOVERNMENTS AND ALL RELIGIONS IN THE WORLD FOLLOW WHAT THE CHURCH SAYS TO TEACH, OR ALLOW KNOWN. JUST WATCH,THESE 2,000 bones TOO WILL DISAPPEAR AS ALL THE OTHERS HAVE FOR HUNDREDS OF YEARS AS THOSE THAT RULE FROM THE TOP AND CONTROL . ALL. RELIGIONS FROM THE TOP TO KEEP DATA ABOUT THE GIBBRIM, ANNANOKI, CANNONITES, ETC. ANCIENT GREEKS, SOUTH AMERICAN TRIBES, ETC. OUT OF PUBLIC EDUCATION. JUST AS THEY PUT OUT THE EDICT TO SLAUGHTER THE (AMERIKA'S) AMERICAN PEOPLE, AND PUT OUT THE FALSE DATA THAT THEY WERE ILLITERATE AND HAD NO WRITTEN LANGUAGE OF THEIR OWN, AND HAD SPANISH, BRITISH AND FRENCH SOLDIERS DO THEIR KILLING FOR THEM. WIPING OUT SUCH ANCIENT KNOWLEDGE TO KEEP THEMSELVES IN POWER. THEY TOLD THE SOLDIERS TO CANNON THEIR LIBRARIES AND UNIVERSITIES TO THE GROUND AND LEAVE NO STONE ON TOP OF EACH OTHER, AND TO SLAUGHTER THEM ALL, AND THAT THE SONS OF HAM (DARKER ONES) COULD BE ENSLAVED. Forbidding them to speak their own language, they kept their own history hidden even from them. You guys say that group was exaggerated to make a better story, well there are enough actual stories world wide to prove there were giants, that has gotten out, so why would this be such a horror if it was even slightly true? Pourquoi? because there has to be a reason that there were tall people then, and some descendants of mixed blood still exist world wide. Just look on the basketball courts, and the football fields, and Nordic regions,and in south (Amerika)American tribes that tower over you. Look at the upper regions of Pakistan where several men have made the list as THE TALLEST MAN IN THE WORLD A FEW YEARS AGO. I MET ONE AND HAD HIM IN MY HOME AS A GUEST, HE WAS 8'9"AND AFTER HE DIED, THERE WAS ONE TALLER FROM HIS VILLAGE. I DO GENETIC RESEARCH NOW FOR 34 YEARS. THINGS EXIST YOU DO NOT EVEN KNOW OR THINK OF. I went to college with a guy that I came up to his arm pit. His name was. TOM TALLBEE. he became a counseler at Denton State School, and his younger brother was..taller than him. Look at Yaou the basketball player from China, and all the tall Russian people. There are photos of tall men in Iraq where super large American soldiers come up to their waists. Oh by the way, the Annanaki or Anu, Gigi, Gibbrum were from Iraq. Get it!! Get out of your small people worlds, and look around. TALL AND BIG IS NORMAL. AND JUST BECAUSE YOU HAVEN'T SEEN IT DOES NOT MEAN THINGS DO NOT EXIST!

WarpLover December 23, 2010 9:46 pm (Pacific time)

Giants were all over N. America and S. America. It has been suppressed. Pourquoi? If there are giants, then there are angels. If there are angels there is a God. And if you hate God, then you don't want believers to know there is proof for Biblical accounts. Evolutionists hate God, so they destroy evidence and lie.

David December 23, 2010 7:35 am (Pacific time)

I,m not saying it's true or not. I would also like to see more evidence to this claim. If you believe the bible(which I do)it speaks of gaints in the land. If gaints existed there why not somewhere else in the world.

koczani December 23, 2010 5:06 pm (Pacific time)

From the giant in Jack in the Bean Stalk: Fee, Fie, Foe, Fum, I smell the blood of an Englishman.

Gumby December 23, 2010 3:13 pm (Pacific time)

There were some tall red haired people found in the cave. But they were not 12 feet tall, and they did not look like Rameses. A 7 ft 4 inch skeleton is in possession of a museum in Virginia city. A 16 inch moccasin found in the cave is in the museum in Reno, or Carson city. They were big people, maybe 7 even 8 feet some of them.

rudy December 22, 2010 2:35 pm (Pacific time)

cromulent you ignorant fool. giants terrorized humans and considered us a delicacy. all the legends are true but the giants story is being kept from us.

Vesparado December 22, 2010 3:12 pm (Pacific time)

What a great way to keep the kids from wandering into a strange cave --- tell them a whopper like this!

Spawn44 December 22, 2010 2:28 pm (Pacific time)

Any giant desendants may have a lawsuit against the indians for stealing their land.

Ge0ffrey December 22, 2010 2:08 pm (Pacific time)

These mummies are going to find their place right next to the Piltdown Man.

Cromulent December 22, 2010 12:14 pm (Pacific time)

Why were the Indians so intolerant of a people that didn't look like them? Racists.

Mike S December 22, 2010 12:01 pm (Pacific time)

"exactly 365 notches carved along its outside rim and 52 corresponding notches along the inside." Independent creation of a 7 day week? I'm skeptical

Mike Jackson December 22, 2010 12:01 pm (Pacific time)

Terry, you have a slam bang lawsuit against the Egyptian government. I compared pictures and the Egyptians have been stealing photos from your researcher for years and portraying them as Ramesses II. They must have produced a fake mummy matching your photo as well, and put it on display. Wow!

Johnny December 22, 2010 11:24 am (Pacific time)

Everything about the giants in the bible was true.

Anonymous December 21, 2010 11:33 pm (Pacific time)

In Argentina they have had also giants

a December 21, 2010 11:32 pm (Pacific time)

amy December 21, 2010 11:31 pm (Pacific time)

I don't think thats true,and I think the mummys are from Egypt,if someone was dieing in a cave and was being smoked out they wouldn't just lay back and cross there arms and die.It would be cool if the story was true

Roger December 21, 2010 6:30 pm (Pacific time)

I was eaten by a redhead in Nevada

ALO December 21, 2010 5:01 pm (Pacific time)

There's no way the body shown was found in some Nevadan cave- it looks to me like an Egyptian mummy, evidenced by the deliberately crossed arms and excellent preservation. Certainly not a naturally created mummy, and most definitely not 10,000 plus years old.

Uncle B December 21, 2010 11:38 am (Pacific time)

mummies of the same, red haired giants were found in China recently? Leaves much to the researchers!

Mogo December 21, 2010 1:48 pm (Pacific time)

See! I told you there were giant man eating redheads in Nevada!

SkepticChick December 21, 2010 11:32 am (Pacific time)

I would really love to see some further documentation on this story - it sounds fascinating and it's a very interesting tale, but the lack of any sort of citation to the actual research, etc. is sort of concerning. I'd like to read some of the actual archaeological reports or examinations from people who were there.

Dan December 21, 2010 9:17 am (Pacific time)

Please research your stories better. The remains found in Lovelock cave were of normal size, and while the Paiute legend may describe an actual event, certain aspects were exaggerated to make a better story.


Ancient Race of White Giants Described in Native Legends From Many Tribes

The remains do have red hair, but this may be because black hair can turn red with time.

Lovelock Cave (Bureau of Land Management/Public Domain)

The Humboldt River near Lovelock, Nevada, where the Sitecah people were said to live. ( Famartin/CC BY-SA )

Miners unearthed the artifacts in 1912, leaving them in a pile before eventually contacting the University of California. Anthropologist Llewellyn L. Loud traveled from the university to the site to investigate. It is commonly agreed that excavation of the site was not handled well and certainly not up to modern standards. But some proponents of the Sitecah giants theory say researchers have deliberately covered up any giant remains found there.

Featured image: Navajo Hogan, Monument Valley ( domaine public ). Navajo legends speak of the Starnake, a race of white giants.


Ancient race of white giants described in native legends from many tribes

Several Native American tribes have passed down legends of a race of white giants who were wiped out. We'll take a look at a few such legends, including those among the Choctaw and the Comanches of the United States down to the Manta of Peru.

Horatio Bardwell Cushman wrote in his 1899 book History of the Choctaw, Chickasaw, and Natchez Indians: "The tradition of the Choctaws . . . told of a race of giants that once inhabited the now State of Tennessee, and with whom their ancestors fought when they arrived in Mississippi in their migration from the west. . Their tradition states the Nahullo (race of giants) was of wonderful stature."

Cushman said "Nahullo" came to be used to describe all white people, but it originally referred specifically to a giant white race with whom the Choctaw came into contact when they first crossed the Mississippi River. The Nahullo were said to be cannibals whom the Choctaw killed whenever the opportunity arose.

Chief Rolling Thunder of the Comanches, a tribe from the Great Plains, gave the following account of an ancient race of white giants in 1857: "Innumerable moons ago, a race of white men, 10 feet high, and far more rich and powerful than any white people now living, here inhabited a large range of country, extending from the rising to the setting sun. Their fortifications crowned the summits of the mountains, protecting their populous cities situated in the intervening valleys.

"They excelled every other nation which was flourished, either before or since, in all manner of cunning handicraft—were brave and warlike—ruling over the land they had wrested from its ancient possessors with a high and haughty hand. Compared with them the palefaces of the present day were pygmies, in both art and arms. . "

The chief explained that when this race forgot justice and mercy and became too proud, the Great Spirit wiped it out and all that was left of their society were the mounds still visible on the tablelands. This account was documented by Dr. Donald "Panther" Yates, a researcher and author of books on Native American history, on his blog.

Yates also writes of the Starnake people of Navajo legend, describing them as: "A regal race of white giants endowed with mining technology who dominated the West, enslaved lesser tribes, and had strongholds all through the Americas. They were either extinguished or 'went back to the heavens.'"

In 1864, Pedro de Cieza de León wrote in Chronicle of Peru about legendary giants described to him by the Manta indigenous people: "There are, however, reports concerning giants in Peru, who landed on the coast at the point of Santa Elena. . The natives relate the following tradition, which had been received from their ancestors from very remote times.

"There arrived on the coast, in boats made of reeds, as big as large ships, a party of men of such size that, from the knee downwards, their height was as great as the entire height of an ordinary man, though he might be of good stature. Their limbs were all in proportion to the deformed size of their bodies, and it was a monstrous thing to see their heads, with hair reaching to the shoulders. Their eyes were as large as small plates."

León said that the sexual habits of the giants were revolting to the Natives and heaven eventually wiped out the giants because of those habits.

The Paiutes are said to have an oral tradition that told of red-haired, white, cannibals about 10 feet tall who lived in or near what is now known as Lovelock Cave in Nevada. It is unclear whether this "oral tradition" about the so-called Sitecah giants existed or if it was an exaggeration or distortion of their legends made after the Paiutes were mostly killed or dispersed in 1833 by an expedition by explorer Joseph Walker.

Brian Dunning of Skeptoid explored Paiutes legends and found no mention of the Sitecah being giants. It seems there was, however, a people who practiced cannibalism and who lived in Lovelock Cave. Human remains have been found there, and a few of the human bones had the marrow removed, suggesting the marrow was eaten. Cannibalism seems to have been a rare practice among these peoples, however.

The remains do have red hair, but this may be because black hair can turn red with time.


Ancient Race of White Giants Described in Native Legends From Many Tribes - History

History of America Before Columbus By DeRoo

Vestiges of artistic progress are left in America's northern most regions, but its date could not be assigned says Humbolt. W. Gleeson
who relates that shortly before leaving Lower California the Jesuits discover in the mountains several extensive caves hewn out of solid
rock, like those of Elephanta in southern Hindoostan. On the walls of the caves were painted different species of animals and
depictions of men and women decently clad. One of the caves described by a missionary was fifty feet long, fifteen high and formed in
the manner of an arch. The entrance being entirely open, there was sufficient light to observe the painted figures. The males were
represented with their arms extended and somewhat elevated, while one of the females was depicted with her hair flowing loose over
her shoulders and a crown of feathers on her head. Skeletal remains were found in the cave with one human skeleton measuring
eleven feet, found by Father Joseph Rotea at the mission of Kadakamong.

This Indian tradition in regard to a previous gigantic race is wide-spread among the native races of the pacific coast.

The Works of Huburt Howe Bancroft, Vol., 5 Native Races 1882

I have stated above that the Peruvians preserved no record of having come originally from China. They had a tradition, however,
concerning certain foreigners who came by sea to their country, which may be worth repeating Garcilasso de la Vega gives this
tradition as he himself heard it in Peru. They affirm, he says, in all Peru, that certain giants came by sea to the cape now called St
Helens, in large barks made of rushes. These giants were so enormously tall that ordinary men reached no higher than their knees, .

Before Columbus Links Between The Old World and Ancient America

The Aztecs have a tradition that the arts of civilization were brought to America by a bearded white personage named Quetzalcoatl,
"The Plumed Serpent". He came from the East by boat, which can only mean the Atlantic. So firm was their faith in him, that it played
into the hands of Cortes.

The Maya have the same tradition about the bearded white being who came from the east bringing the blessins of civilization. They call
him in their own language Kukulcan which means the Plumed Serpent.
The Inca cherish the same tradition though they call him Viracocha

History of America Before Columbus

The Indians remembered well that their God Quetzalcoatl had not been like one of themselves. They described him as a white or pale
faced man, of portly person, with broad forehead, great eyes, long black hair, and a heavy rounded beard. Teh Zapotecan
Wixipecocha was also a white-skinned apostle, and the Toltecan Topiltzin is described as having all the same features, to which Duran
adds that his beard was of fair color and his nose rather large.

The God-Kings and The Titans

All the glory of the godhead
Had the prophet Quetzalcoatl
. see, his beard is very lengthy
See, exceeding long his beard is
Yellow as the straw his beard is!
Indian verse collected by Father de Sahagyn

Fair Gods and Stone Faces,

by Constance Irwin St Martins 1963

Torquemada commented elsewhere that Quetzalcoatl was a white man era hombre blanco a large man, broad browed, with huge eyes.


Ghost Hunting Theories

When even unrelated tribes report the same encounters with an unusually "tall" tribe, one has to take note. Here's just some of the legends the Native People of America speak of in relation to a giant tribe of long ago.

LINK: “History of the Choctaw, Chickasaw, and Natchez Indians”: “The tradition of the Choctaws . . . told of a race of giants that once inhabited the now State of Tennessee, and with whom their ancestors fought when they arrived in Mississippi in their migration from the west. … Their tradition states the Nahullo (race of giants) was of wonderful stature.”

LINK: Chief Rolling Thunder of the Comanches, a Great Plains tribe, once gave the following account of a race of white giants in 1857:

“Innumerable moons ago, a race of white men, 10 feet high, and far more rich and powerful than any white people now living, here inhabited a large range of country, extending from the rising to the setting sun. Their fortifications crowned the summits of the mountains, protecting their populous cities situated in the intervening valleys.

“They excelled every other nation which was flourished, either before or since, in all manner of cunning handicraft—were brave and warlike—ruling over the land they had wrested from its ancient possessors with a high and haughty hand. Compared with them the palefaces of the present day were pygmies, in both art and arms.”

LINK: The Starnake people of Navajo legend. describing them as: “A regal race of white giants endowed with mining technology who dominated the West, enslaved lesser tribes, and had strongholds all through the Americas. They were either extinguished or ‘went back to the heavens.'”

LINK: In 1553, Pedro Cieza de León wrote in “Chronicle of Peru” about legendary giants described to him by the Manta indigenous people: “There are, however, reports concerning giants in Peru, who landed on the coast at the point of Santa Elena. … The natives relate the following tradition, which had been received from their ancestors from very remote times.

“There arrived on the coast, in boats made of reeds, as big as large ships, a party of men of such size that, from the knee downwards, their height was as great as the entire height of an ordinary man, though he might be of good stature. Their limbs were all in proportion to the deformed size of their bodies, and it was a monstrous thing to see their heads, with hair reaching to the shoulders. Their eyes were as large as small plates.”

León said that the sexual habits of the giants were revolting to the Natives and heaven eventually wiped out the giants because of those habits.


Paiutes

The Paiutes are said to have an oral tradition that told of red-haired, white, cannibals about 10 feet tall who lived in or near what is now known as Lovelock Cave in Nevada. It is unclear whether this “oral tradition” about the so-called Sitecah giants existed or if it was an exaggeration or distortion of their legends made after the Paiutes were mostly killed or dispersed in 1833 by an expedition by explorer Joseph Walker.

Brian Dunning of Skeptoid explored Paiutes legends and found no mention of the Sitecah being giants. It seems there was, however, a people who practiced cannibalism and who lived in Lovelock Cave. Human remains have been found there, and a few of the human bones had the marrow removed, suggesting the marrow was eaten. Cannibalism seems to have been a rare practice among these peoples, however.

The remains do have red hair, but this may be because black hair can turn red with time.

Lovelock Cave (Bureau of Land Management/Public Domain)

Miners unearthed the artifacts in 1912, leaving them in a pile before eventually contacting the University of California. Anthropologist Llewellyn L. Loud traveled from the university to the site to investigate. It is commonly agreed that excavation of the site was not handled well and certainly not up to modern standards. But some proponents of the Sitecah giants theory say researchers have deliberately covered up any giant remains found there.


Voir la vidéo: Un cimetière livre les secrets du peuple de Goliath - science