Temple I, Tikal (Guatemala) - Vue 3D

Temple I, Tikal (Guatemala) - Vue 3D


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Image 3D

Temple I, Tikal, Gautemala. Le temple a été utilisé comme tombeau du souverain maya Jasaw Chan K'awiil (à droite. La structure mesure 50 mètres de haut et les marches montant au sommet sont placées à un angle de plus de 70 degrés.

Soutenez notreOrganisation à but non lucratif

Notre Site est une organisation à but non lucratif. Pour seulement 5 $ par mois, vous pouvez devenir membre et soutenir notre mission d'impliquer les personnes ayant un patrimoine culturel et d'améliorer l'enseignement de l'histoire dans le monde entier.


LiDAR Tech découvre une architecture Tikal cachée « super tentante »

En 2016, un groupe d'universitaires et de chercheurs de la Fondation du patrimoine culturel et naturel maya (PACUNAM) a entrepris d'étudier les forêts tropicales du Guatemala à l'aide de la technologie de télédétection LiDAR dans l'espoir de découvrir l'architecture et les vestiges de Tikal. Grâce à cette technologie supérieure, les chercheurs ont pu faire une nouvelle découverte fantastique dans le paysage vallonné de l'ancienne cité-État maya connue sous le nom de Tikal (anciennement, Yax Mutal en Maya).

En perçant des siècles de terre, de terre et de forêt dans le Guatemala d'aujourd'hui, ils ont découvert une pyramide qui faisait apparemment partie d'un quartier plus ancien. Ce qui a particulièrement attiré l'attention de l'équipe, c'est qu'elle ressemblait peu à l'architecture de Tikal, elle ressemblait plutôt au style architectural et à la conception de Teotihuacan - l'ancienne superpuissance rivale maya, maintenant dans le Mexique d'aujourd'hui.

La technologie LiDAR révèle des vestiges de l'architecture de Tikal qui étaient littéralement cachés à la vue. ( Initiative LiDAR de Pacunam / Thomas Garnison)


Temple I, Tikal (Guatemala) - Vue 3D - Histoire

Monsieur la rampe Fletcher. Une histoire de l'architecture. Londres : The Butterworth Group, 1987. ISBN 0-408-01587-X. LC 86-31761. NA200.F63 1987. dessin en perspective de l'acropole nord, p675. H. Stanley Loten. [DP] — Le texte classique de l'histoire de l'architecture. Édition 1996 étendue disponible sur Amazon.com

Doris Heyden et Paul Gendrop. Architecture précolombienne de la Méso-Amérique. traduit par Judith Stanton. New York : Harry N. Abrams, 1973. vue partielle de l'Acropole Nord montrant le Temple I et l'Acropole Centrale en arrière-plan, f113, p109.

Dennis Sharp, éd. L'Encyclopédie illustrée des architectes et de l'architecture. New York : Whitney Library of Design, une empreinte de Watson-Guptil Publications, 1991. ISBN 0-8230-2539-X. photo couleur de l'extérieur montrant Temple I et Temple IV, p195.

Henri Stierlin. Comprendre L'Architecture Universelle . Paris : Office du Livre S.A. Fribourg (suisse), 1977. élévation du temple deux, fig b, p433. dessin en coupe du temple un, fig a, p433. dessin en élévation du premier temple, fig a, p433. dessin en plan du premier temple, fig a, p433. plan du site, p432.

Tikal chez Archiplanet — Trouvez, ajoutez et modifiez des informations lors de la collaboration de tous les bâtiments


Tikal au Guatemala : l'un des royaumes les plus puissants des anciens Mayas

Tikal est l'un des plus grands sites archéologiques et centres urbains de la civilisation maya précolombienne. Il s'agit de notre 8 e étape de la série Voyages vers la découverte.

Située dans la région archéologique du bassin du Petén au nord du Guatemala, cette ville cosmopolite florissante sera redécouverte au milieu du 19 e siècle. Il avait été complètement recouvert par la jungle pendant des siècles.

Tikal est située dans le département d'El Peten. Aujourd'hui, le site fait partie du parc national de Tikal au Guatemala et, à partir de 1979, a été déclaré site du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Le noyau du site vu du sud, avec le Temple I au centre, l'Acropole nord à gauche et l'Acropole centrale à droite.

Tikal était la capitale de l'un des royaumes les plus puissants de l'ancienne civilisation maya.

Bien qu'il existe des structures architecturales impressionnantes qui peuvent être datées du 4 e siècle avant notre ère, Tikal atteindra l'apogée de sa puissance et de son influence, au cours des siècles s'étendant de 200 à 900 de notre ère.

Durant cette ère connue sous le nom de Période Classique, Tikal allait dominer la région des Mayas. Économiquement, politiquement et militairement, Tikal était devenu le chef d'un État de conquête.

Le nombre d'habitants atteindrait 90 000 selon certaines estimations. Si l'on inclut l'arrière-pays environnant, la population atteint des centaines de milliers.

Carte de la zone maya dans la région mésoaméricaine. Tikal et Calakmul se trouvent tous deux près du centre de la zone.

L'augmentation de la population est assez impressionnante, étant donné que les environs de la ville sont couverts de marécages.

Les interactions entre Tikal et le reste de la Méso-Amérique sont devenues plus courantes, alors que le pouvoir des Mayas atteignait son apogée.

Des contacts réguliers ont été maintenus avec la vallée de Mexico jusqu'à Teotihuacan au nord. En fait, il existe des preuves, ce dernier aurait en fait conquis Tikal au 4 ème siècle de notre ère.

Teotihuacan dans la vallée de Mexico semble être intervenu de manière décisive dans la politique de Tikal

Après la fin de la période classique, aucun nouveau monument majeur ne serait construit à Tikal.

Autour de cette époque, il est probable qu'un certain nombre de palais et de temples aristocratiques soient profanés puis incendiés. A cette époque, la population diminuait déjà progressivement, l'abandon définitif ayant lieu à la fin du X e siècle.

À l'époque moderne, la ville a été complètement cartographiée et il a été déterminé qu'elle couvrait autrefois une superficie de 6,2 milles carrés (16 kilomètres carrés). Dans la ville principale, environ 3 000 bâtiments ont été construits sur des centaines d'années.

Le temple Tikal I s'élève à 47 mètres (154 pieds) de haut.

Les structures ont été construites sur une série de crêtes calcaires s'élevant au-dessus de nombreuses basses terres marécageuses. Ces zones bâties sont restées reliées par une série de chaussées qui enjambaient les zones humides.

La construction majeure à Tikal était déjà en cours, à la fin de la période préclassique entre 400 et 300 avant notre ère. Les premières pyramides et plates-formes de premier plan seraient construites à cette époque. Bien que Tikal soit encore beaucoup plus petit qu'El Mirador et Nakbe. Ces voisins du nord, déclineraient au 1 er siècle de notre ère.

Il est intéressant de noter que Tikal n'avait pas de véritable approvisionnement en eau, autre que celle qui était collectée à partir de l'eau de pluie puis stockée dans un total de 10 réservoirs.

Au 20 ème siècle, les archéologues travaillant dans la région, ont été contraints de restaurer l'un des réservoirs pour cette raison même.

La lignée dynastique de Tikal, qui a peut-être été fondée dès le 1er siècle de notre ère, a duré au total 800 ans et comprenait au moins 33 dirigeants différents. Selon la légende, il a été fondé par Yax Ehb Xook.

Stèle 31, avec l'image sculptée de Siyaj Chan K’awiil II.

Il y a même eu quelques occasions où la ligne masculine a été brisée et les femmes sont devenues les reines de la ville.

Au début de la période classique ancienne, le pouvoir dans la culture maya était concentré à Tikal et Calakmul. La région était en proie à la guerre, car la concurrence entre les cités-États serait une affaire permanente.

Tikal restait souvent en guerre avec les États mayas voisins, notamment Calakmul, Caracol, Naranjo et Uaxactun. En fait, à la fin de la période classique ancienne, Caracol remplacerait Tikal et prendrait sa place, en tant que centre principal des basses terres mayas du sud.

Aujourd'hui, à Tikal, il existe de nombreux bâtiments différents à visiter, et beaucoup d'autres attendent toujours une fouille complète avant de pouvoir être ouverts au public. À ce jour, seulement environ 30% ont été entièrement réhabilités.

L'Acropole Nord à Tikal

Au centre de Tikal se trouve la Grande Place qui est bordée par deux pyramides de temples massives, l'Acropole Nord et l'Acropole Centrale.

Il y a 6 temples, dont la plupart dans l'industrie touristique conviendront qu'il s'agit des constructions les plus importantes de Tikal.

Le Temple I situé au milieu du Parc est connu comme le Temple du Grand Jaguar. Il a été construit en 682 et 734 de notre ère. Il s'élève à quelque 154 pieds (47 mètres). Il a été fouillé entre 1955 et 1964.

Temple II sur la place principale

Ah Cacao (Lord Chocolate) également connu sous le nom de Jasaw Chan K'awiil I, connu comme l'un des plus grands dirigeants de Tikal est associé à ce temple. Il est enterré ici.

Le Temple II connu sous le nom de Temple des Masques est l'un des mieux restaurés du parc. Il a également été construit par Jasaw, en l'honneur de sa femme Lady Kalajuun Une' Mo'. Il mesure un peu plus de 124 pieds (38 mètres).

Le Temple III connu sous le nom de Temple du prêtre Jaguar a été construit vers 810 EC. Il mesure environ 180 pieds ou 55 mètres. C'est probablement le lieu de sépulture du roi Dark Sun.

On pense que le temple IV est la plus haute structure érigée par les anciens Mayas. À plus de 213 pieds (65 mètres), un voyageur est récompensé par une vue incroyable sur le complexe.

La place des sept temples

Avant, il fallait faire l'ascension en s'accrochant à diverses racines et branches sur les pentes glissantes de la pyramide. Aujourd'hui, de nouveaux escaliers en bois rendent l'ascension plus aisée.

Le Temple V s'élève à 187 pieds (57 mètres) et est le deuxième plus haut édifice de Tikal et de l'Amérique précolombienne. Du haut de cette pyramide, on peut voir les autres temples au-dessus de la canopée des arbres.

La pyramide du monde perdu dans le complexe Mundo Perdido à Tikal.

Le Temple VI connu sous le nom de Temple des Inscriptions a été découvert jusqu'en 1951.

Le sommet de la structure est visible sur un peu plus de 39 pieds ou 12 mètres. Des fouilles supplémentaires seront nécessaires pour que ce temple soit entièrement accessible.

La plupart des touristes à Tikal viennent de trois points de départ différents. L'aéroport le plus proche est la ville guatémaltèque de Flores, à seulement 90 minutes en bus.

Un trajet similaire depuis la capitale de Guatemala City prendra au moins 8 heures. Tikal est situé à 333 miles ou 536 kilomètres au nord de la ville.

L'autre point d'entrée est Belize City, situé à 3 heures de bus de Tikal.

À votre arrivée à Flores, vous pouvez alors contacter une agence de voyage. Le coût sera en moyenne de 100 GTQ, l'équivalent de 13,63 USD (dollar américain). Le coût sans visite guidée sera d'environ 70 GTQ (9,54 USD).

Les bus touristiques arrivent tard le matin et partent en milieu d'après-midi. Cela laisse le moment de la journée qui rappelle le plus tôt le matin et la fin de l'après-midi/début de soirée pour les touristes qui restent.

Le parc est ouvert tous les jours de la semaine de 6h00 à 17h00 heure locale.

Il est déconseillé d'y aller le dimanche. La journée permet l'entrée gratuite pour les citoyens guatémaltèques et sera probablement bondée.

Il y a deux musées situés dans le parc national de Tikal, l'un est le musée des stèles et l'autre est le musée Sylvannus G. Morely.

Ils sont ouverts de 8h00 à 18h00 tous les jours à l'exception des jours fériés.

Admission et frais d'entrée

Les billets adultes pour les étrangers coûtent 150 GTQ (20,46 USD).

Il n'y a pas de frais d'entrée pour les enfants de moins de 12 ans.

Si vous optez pour une visite au lever du soleil et entrez dans le parc avant 6h00, le prix du billet sera de 250 GTQ (34,10 USD). Le coût supplémentaire en vaut la peine pour les vues merveilleuses que vous verrez, les températures de l'air plus basses et les visiteurs beaucoup moins nombreux que vous rencontrerez dans tout le parc.

Tous les billets achetés après 15h00 sont valables pour le lendemain.

Si un voyageur souhaite visiter Uaxactun situé à 20 kilomètres au nord, cela coûtera 50 GTQ supplémentaires (6,82 USD).

Pour accéder au musée des stèles, des frais de 10 GTQ (1,36 USD) seront facturés.

Malheureusement à ce jour, aucun billet n'est disponible à l'achat en ligne.

Conseils utiles pour tous les voyageurs

Il n'y a pas de guichets automatiques bancaires (ATM) à Tikal, vous devrez donc apporter des devises fortes supplémentaires (espèces) avec vous.

La plupart des touristes des climats nordiques visitent pendant la saison sèche. Cela va d'octobre à mai. L'humidité réduite à cette période de l'année, rend le voyage beaucoup plus agréable.

Tikal a un climat tropical, similaire à celui qu'un voyageur connaîtrait au Yucatan au Mexique. Cette réalité nécessitera une quantité suffisante de crème solaire, qui devra être réappliquée tout au long de la journée.

Un visiteur devra également apporter une généreuse quantité d'eau en bouteille. Il est important de rester hydraté lors de votre visite de Tikal.


1977 Scènes de Star Wars filmées sur le site du temple de Tikal, Guatemala

“Les ruines des temples mayas de l'ancienne ville de Tikal sont vues le 14 décembre 2012.” REUTERS/Mike McDonald

Au fond de la forêt tropicale guatémaltèque se dressent les ruines des temples mayas que George Lucas a utilisés pour filmer la planète Yavin 4 dans le film "Star Wars", d'où Skywalker et son acolyte Han Solo ont lancé leur attaque contre l'empire galactique. station spatiale géante.

Selon l'article, ce site de temple au cœur de la forêt tropicale guatémaltèque est un attrait touristique pour les chercheurs de culture maya et les passionnés de Star Wars.

Découvert en 1848 lorsque les habitants ont déterré des crânes humains dont les dents étaient parsemées de bijoux en jade, Tikal attire des touristes du monde entier. Les visiteurs de cette semaine ont déclaré avoir ressenti une puissante présence dans le ciel bleu au-dessus d'eux.

George Lucas a vu pour la première fois le site du temple maya sur la couverture d'une affiche de voyage.

Lucas a choisi Tikal lorsqu'il a vu une affiche du site dans une agence de voyages en Angleterre lors de la production du film original « Episode IV : Un nouvel espoir » et a envoyé une équipe au Guatemala en mars 1977 pour tourner pendant son 36- année de guerre civile.

Diverses structures Tikal ont également été présentées dans le film de 1979, "Moonraker".


Temple I, Tikal (Guatemala) - Vue 3D - Histoire

Tikal est le plus grand site de fouilles du continent américain et contient certains des vestiges archéologiques les plus fascinants de l'ancienne civilisation maya. C'est la réserve culturelle et naturelle la plus célèbre du Guatemala et a été déclaré parc national en 1955 et site du patrimoine mondial par l'Unesco en 1979.

Tikal comprend 576 km 2 ou 222,4 mi 2 de jungle luxuriante entourant le centre cérémoniel maya.

Il a fallu 13 ans à l'Université de Pennsylvanie pour découvrir environ 10 mi 2 de structures à Tikal. Cependant, une grande partie reste encore à découvrir. Lire la suite

Le Parc National de Tikal dans la Réserve de Biosphère Maya : Conservation et écotourisme au Guatemala En savoir plus.

Copyright & copie 1998-2021 Spécialistes de l'écotourisme et de l'aventure ecotourisme-aventure.com Tous les droits sont réservés

Le parc Tikal est MAINTENANT OUVERT. Pendant le confinement dû au Covid19, Tikal Park n'a pas cessé d'étonner. Grâce aux efforts de communication de notre parc, notre communauté de voyageurs a continué à apprécier le lever et le coucher du soleil à Tikal, des observations étonnantes de la faune et d'autres phénomènes.

Les archéologues ont continué à travailler à distance, en traitant les découvertes et les données collectées à l'aide de la technologie LiDAR. Ces découvertes ont récemment révélé que les anciens Mayas ont construit d'énormes villes, abritant des populations encore plus importantes qu'on ne le supposait auparavant, comme le montre NatGeo dans la série 2019 "Trésors perdus des rois serpents mayas".

Nous SOMMES préparés pour votre découverte ou votre voyage de retour pour découvrir davantage Tikal. Voir notre le coucher du soleil ou lever du soleil ou rejoignez nos circuits pour profiter au mieux de notre patrimoine naturel et culturel. Profitez de Tikal sous la pleine lune et sous les étoiles. Lire la suite.

Le parc national de Tikal est ouvert de 6h à 18h, tous les jours de la semaine, 365 jours par an !

Après le confinement, Tikal Park est ouvert depuis le 1er octobre. Nous vous invitons à consulter notre section sur les règles de voyage Post Covid19. Consultez notre mises à jour régulièrement.

Découvrez le cœur du monde maya avec des archéologues renommés de Maya World* qui organisent des visites sur les sites qu'ils ont étudiés.

* Visitez Palenque et les sites de la péninsule du Yucatan avec les archéologues Julia Miller PhD et Alfonso Morales MA, El Mirador avec le Dr Richard Hansen et voyez Holmul avec Francisco Estrada-Belli, PhD. Visitez Tikal et Yaxha avec Roxy Ortiz et lisez les glyphes mayas à Tikal et Uaxactun avec l'épigraphe Camilo Luin.


Tout ce que vous devez savoir avant de visiter Tikal, Guatemala

Qu'est-ce que Tikal ?

Située au nord du Guatemala, dans la province du Petén, se trouve l'ancienne ville de Tikal. Ce site classé au patrimoine mondial de l'UNESCO était autrefois une métropole florissante et l'une des citadelles les plus importantes de la civilisation maya.

Situé dans les limites du parc national de Tikal, qui s'étend sur plus de 220 miles carrés, une visite de ce morceau d'histoire énigmatique signifie une randonnée à travers une jungle épaisse et admirer des milliers de structures anciennes.

On estime que la région a été colonisée vers 900 av. Au fil du temps, la colonie a pris de l'importance pour finalement devenir un centre d'activités commerciales, de culture et de cérémonies au cours des nombreux siècles qui ont suivi sa fondation.

Il y a d'énormes temples ici, un témoignage de la complexité de cette culture, ainsi que de la propre importance de Tikal. Beaucoup d'entre eux ont été construits au 8ème siècle après JC, à l'époque où Tikal était devenue l'une des villes les plus importantes du monde maya. Il abritait environ 100 000 personnes.

Tikal est finalement tombé dans un déclin vers la fin du IXe siècle, à la même époque que les cités-États mayas de la péninsule du Yucatan au Mexique. La raison de l'effondrement de l'empire maya est encore inconnue, mais des théories existent, allant de la guerre et de la famine cataclysmique à l'épuisement des ressources.

Alors que les structures impressionnantes étaient complètement abandonnées, la jungle les a récupérées au fil des siècles. Ils ont été négligés par Hernan Cortes et ses conquistadors, qui ont défilé en 1525, ne voyant pas les ruines des arbres (bien que son existence ait été rumeur par diverses sources).

Ce n'est que lorsque le gouvernement guatémaltèque a envoyé une expédition officielle en 1848 que Tikal a été « redécouvert ». Depuis lors, il a été largement étudié par des équipes internationales et locales.

Pourquoi Tikal est-il important ?

Tikal est largement connue pour ses ruines mayas et est l'un des seuls sites du patrimoine mondial à figurer sur les listes de l'UNESCO pour des critères naturels et culturels, non seulement grâce à l'ancienne ingénierie humaine, mais aussi à la biodiversité à l'œuvre ici.

Ce n'est pas seulement la forêt tropicale, mais aussi les forêts de palmiers, la savane, les zones humides et les feuillus tropicaux, ce qui rend la position des ruines au milieu de tout cet écosystème dense et diversifié encore plus étonnante. En fait, on sait aujourd'hui que le jaguar et le puma errent dans la région, tout comme les singes hurleurs, les singes araignées, les fourmiliers et 300 espèces d'oiseaux, dont des toucans.

Mais la plupart des gens ne traverseront pas la jungle environnante : ils viendront voir les grandes ruines de Tikal même. La plupart des structures semblent être très bien conservées et intactes avec des inscriptions hiéroglyphiques et des escaliers. La zone urbaine intérieure est particulièrement importante, avec de nombreux temples et pyramides, ainsi que des plates-formes cérémonielles, des palais, des routes et même des résidences encore exposées.

Tikal, cependant, est beaucoup plus important que les bâtiments les plus évidents. Le site a changé notre perspective sur la compréhension de la civilisation maya et l'évolution de la culture humaine en général. Il existe une large sélection de reliques artistiques et intellectuelles qui ont été trouvées, y compris des glyphes, des documents administratifs anciens, des gravures et des sculptures.

Les principaux sites touristiques de Tikal

Avec tant de choses à voir à Tikal, il peut être difficile de savoir exactement par où commencer pour explorer ce site antique. Et, si vous n'avez pas beaucoup de temps, vous voudrez peut-être vous concentrer sur les sites les plus grands et les plus impressionnants.

Il existe des milliers de sites, et seuls quelques-uns ont été entièrement fouillés. Il y a six pyramides principales (appelées Templo I – VI), qui consistent toutes en une pyramide avec un temple au sommet. Certains d'entre eux mesurent plus de 61 mètres (200 pieds) de hauteur.

Le grand temple du Jaguar

Également connu sous le nom de Templo I, le temple du Grand Jaguar est situé dans une zone appelée Grand Plaza. C'est une pyramide funéraire, la dernière demeure de Jasaw Chan K’awiil I, l'un des plus grands souverains de Tikal, qui fut enterré ici en 734 après JC. La pyramide s'élève à une hauteur impressionnante de 155 pieds (47 mètres) et était à l'origine surmontée d'une sculpture du roi lui-même.

Divers objets ont été découverts à l'intérieur, tels que des images de divinités, des offrandes de nourriture et de boissons, et même des ossements humains gravés !

Temple des Masques

Nommé d'après une sculpture en forme de masque sur un linteau au-dessus d'une porte (maintenant au Musée américain d'histoire naturelle), c'est le titre le plus populaire de Templo II. Il a été construit vers 700 après JC et mesure 38 mètres de haut. Située du côté ouest de la Grande Place, juste en face du Templo I, cette pyramide à plusieurs niveaux a été construite par Jasaw Chan K’awiil I en l'honneur de sa femme. Il possède un toit orné et diverses chambres scellées.

Temple du prêtre Jaguar

Officiellement Templo III, le Temple du Prêtre Jaguar était la dernière des grandes pyramides à être construites à Tikal. Atteignant environ 180 pieds (55 mètres) de hauteur, il a été daté de 810 après JC. Il est associé au roi connu sous le nom de Dark Sun, un roi moins connu. À l'intérieur du temple, il y a un linteau sculpté représentant un personnage portant des peaux de jaguar, d'où le nom de ce site.

Temple IV

La plus haute de toutes les pyramides de Tikal, Templo IV a été construite en 741 après JC et se trouve à l'extrémité ouest de la principale zone urbaine de la ville. C'est un impressionnant 230 pieds (70 mètres) de hauteur, ce qui en fait le deuxième plus haut bâtiment précolombien des Amériques. Il était destiné à marquer le règne de Yik’in Chan K'awiil, le 27e roi de la dynastie Tikal. Les archéologues pensent que sa tombe reste inconnue sous la pyramide.

Templo V

Au sud de l'Acropole centrale se trouve le Templo V. Malheureusement, on ne sait pas à qui cette pyramide est dédiée, mais cela ne la rend pas moins impressionnante visuellement. À 58 mètres de haut, il est le deuxième plus haut et possède un escalier raide recouvert de mousse, de grandes balustrades et des coins arrondis intéressants. Il date d'environ 700 après JC.

Temple 33

Cette pyramide funéraire était autrefois décorée de masques et de panneaux comportant des gravures et des hiéroglyphes. Fait intéressant, il a été découvert que le temple 33 n'était pas juste une mais deux pyramides, l'une étant construite au-dessus d'une pyramide existante.

Temple des inscriptions

Fondé en 766 après JC, le Temple des Inscriptions ou Templo VI est particulièrement étonnant grâce à son toit en peigne de 40 pieds de haut, recouvert de panneaux de hiéroglyphes mayas. Vous le trouverez à l'extrémité sud-est de la chaussée de Mendez.

La pyramide du monde perdu

Pour quelque chose d'un peu moins raffiné, vous pouvez visiter la pyramide du monde perdu. Il était en fait décoré de masques en stuc de la déesse du soleil et fait partie d'un plus grand complexe de temples qui lui est dédié. Aujourd'hui, il est couvert de prolifération et de plantes, ce qui le rend mystérieux et d'un autre monde.

Acropole centrale

Juste au sud de la Grande Place se trouve l'Acropole centrale. Il s'agit d'un complexe palatial qui abritait autrefois les familles royales de Tikal et qui a été utilisé entre 250 et 550 après JC. De nombreuses salles, passages et structures composent ce complexe opulent et tentaculaire. Bien qu'elle soit aujourd'hui en ruines, il est facile d'imaginer la grandeur de l'Acropole centrale à son apogée.

Acropole Nord

Contrairement à son homologue centrale, l'Acropole Nord n'était pas destinée aux membres vivants de la famille royale, mais plutôt à un complexe funéraire. C'était le principal centre d'activité funéraire à Tikal pendant plus de 1 300 ans, et pour cette raison, c'est l'une des structures les plus étudiées du monde maya.

Le musée des stèles et le musée Sylvanus G. Morley

Les structures de Tikal sont pratiquement intactes, mais les nombreux artefacts et décorations ont été retirés et emmenés dans divers musées du monde entier. Heureusement, il n'y a pas un mais deux musées situés dans le parc national de Tikal.

Le musée Sylvanus G. Morley (alias musée Tikal) est situé près de l'entrée et c'est là que vous pouvez trouver des reconstitutions de tombes ainsi que d'autres artefacts. Le musée des stèles abrite une sélection de stèles (dalles décoratives en pierre) qui ont été déplacées ici pour mieux les conserver.

Heures d'ouverture et frais d'entrée pour Tikal

Le parc national de Tikal est ouvert tous les jours de 6h00 à 18h00. Les visites au lever du soleil commencent à 4h00 du matin.

  • Q150 (environ 20 $ US) – Adultes
    Gratuit – Enfants de moins de 12 ans
  • La visite et le billet du lever du soleil coûtent 250 Q (33 USD).
  • Billets achetés après 15 h sont valables pour le lendemain.
  • Uaxactun a des frais supplémentaires de Q50 (6,50 USD).

Assurez-vous d'apporter suffisamment d'argent pour votre billet car la billetterie n'accepte que les paiements en espèces.

Si vous souhaitez visiter Tikal pour le lever du soleil, vous devrez acheter le billet la veille car la billetterie n'ouvre qu'à 6h00. Pour les visites au lever du soleil qui incluent le transport depuis Flores, cliquez sur ici.

Comment arriver à Tikal, Guatemala

Le parc national de Tikal est situé à 40 miles au nord de Flores, qui sera votre base principale lors de la visite du site.

Il existe de nombreuses façons de se rendre à Flores, en fonction de votre budget, de votre itinéraire et du temps dont vous disposez. avion de Guatemala City en bus de nuit direct depuis Guatemala City en navette d'Antigua ou Lanquin / Semuc Champey en bus depuis Belize City ou San Ignacio au Belize.

Une fois à Flores, vous avez plusieurs options pour vous rendre à Tikal.

En bus de poulet

Si vous souhaitez visiter Tikal à moindre coût, vous avez la possibilité de vous y rendre en bus de poulet. Le premier part à 3h30, et le dernier bus de Tikal à Flores part à 17h30. Le temps de trajet est d'environ 1h30.

En taxi ou en minibus

Les navettes privées ou les minibus sont l'une des meilleures options pour se rendre à Tikal. Ceux-ci partent toutes les heures et mettent environ une heure pour atteindre le site. Ils coûtent environ 200 Q (27 USD) aller-retour et doivent être réservés un jour à l'avance. Vous pouvez le réserver via votre hôtel, via l'une des nombreuses agences de Flores ou en ligne. ici.

Les taxis sillonnent également les mêmes itinéraires mais peuvent être plus chers, bien que plus confortables (assurez-vous de marchander).

Par visite organisée

Les visites guidées sont un moyen facile et sans tracas d'explorer le site. Plusieurs circuits partent quotidiennement de Flores et ils incluent généralement le transport, les frais et un guide pour vous faire visiter le site. Certaines visites incluent également le déjeuner.

Pour les visites guidées Cliquez ici. Pour les visites au lever du soleil, cliquez sur ici. Pour les visites de San Ignacio (Belize) cliquez sur ici.

Les visites guidées partent également d'Antigua et de Guatemala City et peuvent durer une journée complète ou quelques jours. Ceux-ci incluent généralement le transport (vols aller-retour et transport terrestre) et les frais d'entrée. Les circuits de plusieurs jours comprennent également une visite à Yaxha, l'hébergement à Flores et les repas.

Pour plus d'informations sur les excursions d'une journée au départ de Guatemala City, cliquez sur ici. Pour plus d'informations sur les circuits de plusieurs jours, cliquez sur ici. Pour les excursions d'une journée au départ d'Antigua, cliquez sur ici.

Visites au lever et au coucher du soleil

Pour admirer Tikal dans toute sa splendeur et sous une lumière encore plus belle, vous avez la possibilité de visiter au lever ou au coucher du soleil. Vous pouvez même faire les deux, si vous en avez l'énergie. Cependant, gardez à l'esprit qu'il y a des jours où le ciel est couvert, il n'y aura donc pas beaucoup de lever ou de coucher de soleil à voir et, malheureusement, il n'y a pas grand-chose de moyen de prédire cela.

Voici ce que vous devez prendre en compte avant de vous inscrire pour une visite au lever ou au coucher du soleil :

TOURS AU LEVER DU SOLEIL – Visiter Tikal pour le lever du soleil implique un réveil très tôt (pensez à 2h30 pour les départs de bus à 3h00 du matin), cela coûte cher (il y a des frais supplémentaires Q100 – 13 USD) et vous devrez acheter le billet à l'avance en ville (votre hôtel peut vous indiquer où l'obtenir) car la billetterie sur place n'ouvre qu'à 6h00. D'un autre côté, le site ne sera presque pas aussi encombré et il fera également un peu plus frais par rapport à une visite pendant la journée.

Pour les visites guidées du lever du soleil, cliquez sur ici.

VISITES AU COUCHER DU SOLEIL – Il n'y a pas de frais supplémentaires à payer si vous souhaitez vous attarder sur le site assez longtemps pour le coucher du soleil (à condition que vous n'ayez pas déjà eu assez de chaleur), mais le site ferme à 18h00 et le dernier bus pour Flores part à 17h30, ce qui signifie que vous devrez vous précipiter vers la porte.

Pour les visites guidées au coucher du soleil, cliquez sur ici.

Vous pouvez choisir d'investir dans une chambre au Auberge Jaguar, l'hébergement le plus proche de Tikal, pour vous éviter les tracas d'un réveil très tôt ou d'avoir à retourner en ville avec le dernier bus.

Meilleur moment pour visiter Tikal

Tikal est situé dans la jungle du Petén, dans le nord du Guatemala, une région humide toute l'année et où vous pouvez vous attendre à des températures différentes. Cependant, cela ne vaut rien quelques facteurs qui peuvent vous aider à décider quand visiter.

La saison des pluies à Peten va de mai à octobre et se caractérise par de fortes averses qui peuvent durer la majeure partie de l'après-midi et une humidité élevée. Ce n'est vraiment pas idéal pour explorer un site plongé dans la jungle et où les sentiers peuvent devenir assez boueux.

La saison sèche commence en novembre et se termine en avril et coïncide avec la haute saison, qui va de décembre à mars. Les plus grands groupes de touristes arrivent au Guatemala pour Noël et Pâques, période à laquelle le site sera le plus fréquenté et les hébergements légèrement plus chers. Avril et mai sont les mois les plus chauds.

En gardant tous ces facteurs à l'esprit, on pourrait dire que le meilleur moment pour visiter est février et mars. J'ai visité une fois fin novembre, une fois fin janvier et une fois en février et à chaque fois il faisait beau (bien qu'il fasse chaud et humide) et pour être honnête, je n'ai jamais eu l'impression que le site était surpeuplé.

Où rester

Côté hébergement, vous pouvez soit opter pour un séjour à Flores, soit par le site lui-même. Flores vous offrira inévitablement une plus large gamme d'options d'hébergement pour tous les budgets, et un accès facile aux restaurants et autres attractions. Cependant, être proche du site a aussi ses avantages. Vous trouverez ci-dessous une sélection des meilleurs endroits où séjourner dans les deux endroits.

À Florès

  • HTEL ISLA DE FLORES – Au cœur de la ville, les chambres de cet hôtel de milieu de gamme sont simples mais confortables et le service est bon. C'est l'un des meilleurs endroits où séjourner à Flores. – En fait situé à El Remate, à 21 km de Flores, c'est le meilleur endroit où séjourner pour se faire dorloter pleinement. Vous pouvez choisir entre des bungalows et des appartements massifs avec vue sur le lac.

À Tikal

  • JAGUAR AUBERGE – Une excellente option de milieu de gamme. Les chambres sont spacieuses, il y a un restaurant sur place et le personnel est très sympathique. – Une autre bonne option de milieu de gamme. Les chambres sont petites mais impeccables. Il y a une piscine et un restaurant sur place.

Autres informations utiles pour visiter Tikal

Voici quelques conseils supplémentaires pour une visite en douceur :

OBTENIR UN GUIDE – Il y a deux groupes de voyageurs. Ceux qui préfèrent explorer un site à leur rythme et sans guide et ceux qui trouvent qu'avoir un guide compétent est un énorme avantage. Je suis tout à fait favorable à un guide pour ce site en particulier, et ce après avoir visité sans un la première fois, et avec un guide les autres fois. Le problème est que tous les guides ne sont pas les mêmes et à moins que vous n'y alliez avec une recommandation, cela peut être un peu hasardeux. Votre meilleur pari est de réserver une visite guidée en ligne afin de pouvoir consulter les avis des autres voyageurs. Cette tournée vient fortement recommandé.

APPORTER DE L'ARGENT – Il n'y a pas de guichets automatiques nulle part à Tikal. Vous devrez apporter suffisamment d'argent liquide avec vous pour la journée (que ce soit pour les billets, pour le transport ou si vous souhaitez acheter des souvenirs, de la nourriture, des boissons, etc.).

TOILETTES – Trouver des toilettes peut être un problème. Vous pouvez vous procurer une carte au centre d'accueil pour Q20 ou simplement prendre une photo du grand panneau près de l'entrée sur votre téléphone portable et l'enregistrer pour quand vous en aurez besoin (la salle de bain, c'est-à-dire).

PORTEZ UN CHAPEAU – There’s almost no shade around the main sights of Tikal, so you should definitely bring a hat to wear to protect against the sun. Also, ensure that you have plenty of sunscreen on and maybe cover up with a light long sleeve top.

DRINK LOTS OF WATER – It’s hot in Tikal so you should also bring plenty of water—staying hydrated is super important!

PACK SOME SNACKS – There is an on-site restaurant where you can grab a sandwich, drinks and snacks but there’s always a line and it’s quite overpriced, so you may as well bring your own snacks for the day!

APPLY MOSQUITO REPELLENT – You are in the jungle, it’s incredibly humid and there are lots of mosquitos who’ll be happy to feast on you unless you protect yourself.

KEEP YOUR EYES OPEN FOR WILDLIFE – It’s not the main attraction, but definitely an added bonus.

DRESS APPROPRIATELY – If you’re there for the whole day, chances are you’ll be exploring. That calls for sturdy footwear (no flip-flops guys!), a good rucksack and clothing that’s up to the task.

ARRIVE EARLY – If you get there as the gates open at 6:00 am, you’ll not only avoid the hottest part of the day, but you’ll also avoid the crowds of daytrippers and other tourists who flood the site throughout the day.

DON’T FORGET YOUR PASSPORT – You actually need your passport to buy a ticket at the gate, and you can be turned away without one. So make sure it’s packed and ready to go.


Tikal ruins

When I do finally get to the ruins of Tikal, it’s the impressive Temple I that I see first. Also known as the Temple of the Great Jaguar, it’s the most iconic image of Tikal.

Temple I is made of limestone and has nine stepped levels, perhaps representing the nine levels of the underworld because inside the structure is the tomb of a ruler who died in the 8 th century.

On the other side of the central plaza is another tall temple with a similar design. This is Temple II, where the ruler’s wife has her tomb. It is known as the Temple of the Masks.

Both of these temples were built towards the end of Tikal’s apogee. But the Maya began their first constructions at Tikal in the 4 th century BC.

For the next 1500 years, the city grew – both in size and power. At its peak, it’s estimated there were about 100,000 people living here. But Tikal should not be judged on its population, but by its influence on the rest of the Mayan world.

Tikal was an important part of the trading route that passed through this part of the Americas. And, as one of the wealthiest and most powerful cities on that route, it was able to spread its own cultural and political hegemony.

The art and architecture you can see at other major Mayan ruins would have been affected in a major way by the rulers of Tikal.

I climb up to the top of Temple II and look out across the central plaza. On one side is the North Acropolis and on the other side is the Central Acropolis.

When I climb back down, I go to explore them a bit more. They were mainly used for tombs but there are also pieces of art still here as well as ‘stelae’, the carved pieces of rock that tell us a lot about the history of Tikal.

But there are also other temples, palaces, and other royal buildings. One of the highlights is a three-metre-high mask carved into a wall.

How many of the great rulers of Tikal left their mark here in some way?


Contenu

The ruins are on lowland rainforest, but Tikal had no water other than what was collected from rainwater and stored underground. Archaeologists working in Tikal during the last century used the underground facilities to store water for their own use. The absence of springs, rivers, and lakes nearby is unusual for a major city. However, Tikal did well with agricultural techniques. These were more advanced than the slash & burn methods originally theorized by archeologists. The reliance on seasonal rainfall made Tikal open to drought. This is now thought to play a major part in the Classic Maya Collapse.

Rulers

The known rulers of Tikal, with general or specific dates attributed to them, include the following:

Late Preclassic

  • Yax Ehb' Xook – ca. A.D. 60, dynastic founder
  • Siyaj Chan K'awil Chak Ich'aak ("Stormy Sky I") – ca. 2nd century
  • Yax Ch’aktel Xok – ca. 200

Early Classic

  • Balam Ajaw ("Decorated Jaguar") – A.D. 292
  • K'inich Ehb' – ca. A.D. 300
  • Ix Une' B'alam ("Queen Jaguar") – A.D. 317
  • "Leyden Plate Ruler" – A.D. 320
  • K'inich Muwaan Jol – died A.D. 359
  • Chak Tok Ich'aak I ("Jaguar Paw I") – c.a. 360-378. His palace, unusually, was never built over by later rulers, and was kept in repair for centuries as an apparent revered monument. He died on the same day that Siyah K'ak' arrived in Tikal, probably executed by the Teotihuacano conquerors.
  • Nun Yax Ayin – A.D. 370-411. Nun Yax Ayin was a noble from Teotihuacan who was installed on Tikal's throne in 379 by Siyaj K'ak'.
  • Siyaj Chan K'awiil II ("Stormy Sky II") – A.D. 411-456.
  • K'an-Ak ("Kan Boar") – A.D. 458-486.
  • Ma'Kin-na Chan – ca. late 5th century.
  • Chak Tok Ich'aak (Bahlum Paw Skull) – A.D. 486-508. Married to "Lady Hand"
  • Ix Kalo'mte' Ix Yo K'in ("Lady of Tikal") – A.D. 511-527. Co-ruled with Kaloomte' B'alam, possibly as consort.
  • Kaloomte' B'alam ("Curl-Head" and "19th Lord") – A.D. 511-527. Co-ruled with Ix Kalo'mte' Ix Yo K'in ("Lady of Tikal"), as regent.
  • "Bird Claw" ("Animal Skull I", "Ete I") – ca. A.D. 527–537.
  • Wak Chan K'awiil ("Double-Bird") – A.D. 537-562. Capture and possible sacrifice by Caracol.
  • "Lizard Head II" – Unknown, lost a battle with Caracol in A.D. 562.

Hiatus

  • K'inich Waaw – A.D. 593-628.
  • K'inich Wayaan – ca. early/mid 7th century.
  • K'inich Muwaan Jol II – ca. early/mid 7th century.

Late Classic

  • Jasaw Chan K'awiil I (a.k.a. Ruler A or Ah Cacao) – A.D. 682-734. Entombed in Temple I. His queen Lady Twelve Macaw (died A.D. 704) is entombed in Temple II. Triumphed in war with Calakmul in A.D. 711.
  • Yik'in Chan K'awiil (a.k.a. Ruler B) – A.D. 734-766. His wife was Shana'Kin Yaxchel Pacal "Green Jay on the Wall" of Lakamha. It is unknown exactly where is tomb lies, but strong archaeological parallels between Burial 116 (the resting place of his father) and Burial 196, located in the diminutive pyramid immediately south of Temple II and referred to as Str. 5D-73, suggest the latter may be the tomb of Yik’in Chan Kawil (Sharer 1994:169). Other possible locations, and likely candidates as mortuary shrines, include Temples IV and VI.
  • "Temple VI Ruler" – A.D. 766-768
  • Yax Nuun Ayiin II ("Chitam") – A.D. 768-790
  • Chitam II ("Dark Sun") – Buried ca. A.D. 810 Buried in Temple III
  • "Jewel K'awil" – A.D. 849
  • Jasaw Chan K'awiil II – A.D. 869-889

El Castillo/Temple of Kukulcan

Chichén Itzá is the name of a Mayan city near Cancun, Mexico. Put it on your list if you plan a visit there, and be sure to pack comfortable shoes.

The Chichén Itzá ruins have been named a UNESCO site. At their center is a structure known as El Castillo, or the Temple of Kukulcan, which means feathered serpent. Constructed around 1100 A.D. over another temple-pyramid built 100 years earlier, El Castillo has four stairways, each with 91 steps. Added to the entrance steps, the number of steps comes to 365 exactly, the same as the number of days in the Mayan year.

This pyramid is not only stunning, it also provides potent evidence of the superior Mayan astronomical accuracy. During the spring and autumn equinoxes, a serpent-shaped shadow falls on this pyramid, descending the stairs over the course of the day. At sunset, the shadow unites with the stone structure of the serpent head at the base of the great staircase.


Voir la vidéo: Temples in Tikal, Guatemala


Commentaires:

  1. Elvin

    Volontiers j'accepte. Un thème intéressant, je vais participer.

  2. Lucan

    Je m'excuse, mais je propose d'aller un autre moyen.

  3. Vaino

    Je m'excuse d'avoir interféré ... Je suis conscient de cette situation. Entrez, nous discuterons.

  4. Kadin

    Je ne te crois pas

  5. Aindreas

    Je suis également préoccupé par cette question. Veuillez me dire - où puis-je trouver plus d'informations à ce sujet ?

  6. Kazigrel

    Visiblement tu t'es trompé...



Écrire un message